23/01/2012

#21 : Anonymous, vous êtes finis !

Qui l'ignore encore ? Le FBI a tué MegaUpload d'une balle en pleine tête, comme les États-Unis ont toujours tué toute menace violemment, rapidement, sans procès et d'une balle dans la tête. J'étais encore les yeux ouverts, à égorger des incultes qui ne connaissaient rien à l'orthographe ou à la grammaire pour tenter de trouver le sommeil à quatre heures du matin, et soudain Anonymous m'est apparu dans un flash musical mais inexistant encore où que ce soit, annonçant que commençait la première attaque d'une guerre qui risquait de faire du bruit.

Ce fut le cas. Anonymous, d'un coup de DDoS (ce qui signifie Directly Downloaded Original Shows, je crois) bien pensé, a abattu un serveur. Puis un autre. Puis encore un autre. Et Anonymous est Légion, alors Anonymous non plus ne fait pas de procès. Mais qui doit juger : l'attaqué, ou l'attaquant ? Et qui est alors l'attaquant dans cette histoire ?

Eh bien, je dis qu'Anonymous est un amas de minables ! Des lâches derrière un masque ! Car après tout, c'est vrai que MegaUpload était un amas de films et de disques volés partagés avec des porcs de pirates qui bavent sur leurs petits claviers de couards masqués. Ah ! On se masque, on est Anonymous, oui, bien sûr, c'est cela. Tous des faibles derrière un cache-misère en forme de V pour Vendetta.



Après tout, pourquoi donc protéger MegaUpload ? Ils ont fait 175 millions de dollars de bénéfices sur le dos des sociétés de disques, qui elles aussi aimeraient bien se faire 175 millions sans avoir à ruiner leurs utilisateurs. Mais voilà, elle ne peuvent pas, elles sont bien trop occupées à proposer des tarifs assassins. Alors, oui, peut-être que MegaUpload vous plaît, mais c'était surtout une arme d'arnaque massive. On n'a pas de musique sans travailler ! Et puis pensez aux artistes, eux qui touchent 10% à tout casser de ce qu'on vend en CD. Les pauvres, si vous téléchargez sur MegaUpload, ils n'auront plus aucun public en concert, là où ils touchent les 90% de leur argent.

Et ce n'est pas tout ! Vous téléchargiez aussi des films, sur le site maudit. Or, que pensez-vous que vous faites, en les téléchargeant ? Vous tuez littéralement le cinéma. Il suffit de voir à quel point les entrées au cinéma se sont cassées la figure. On a eu beau y instaurer de la 3D, plus personne ne va voir de films sur grand-écran. Vous connaissez encore des gens qui vous donnent rendez-vous au Gaumont ou au Pathé pas loin de chez vous ? Le FBI n'en connaît probablement pas, la SOPA non plus, et l'Hadopi... Ah ! non, l'Hadopi n'existe pas.

Et puis les séries, aussi. Vous, petits français bourgeois en mal d'argent, vous prétendez que télécharger des séries est justifié ? Et pour quelles raisons ? Vous ne pouvez pas attendre que Parks & Recreation, Community ou Robot Chicken passent à la télévision ? Et la saison 7 de Doctor Who, vous pouvez bien l'attendre le mercredi après-midi sur France 4, et en français, comme tout le monde. On ne vous a pas donné la télévision pour rien. Alors cessez de télécharger illégalement des séries.

De surcroît, vous osez, minables que vous êtes, ne pas payer pour des logiciels ? Quoi, comment ça vous n'avez pas 1000€ à placer dans un logiciel pour l'utiliser de façon amateur tout seul chez vous ? Et puis quoi encore ? Vous ne voulez pas non plus qu'on développe des versions un peu plus bas de gamme mais gratuites ? Ça n'existe pas, ça, mesdemoiselles et messieurs ! Personne ne code de logiciels gratuitement.



Enfin, qui distribue des créations musicales, artistiques ou logicielles gratuitement, ou sauvegarde ses données sur MegaUpload ? Personne. N'allez pas croire que MegaUpload n'avait pas pour logique de tous vous ruiner, surtout. Ce n'était qu'un sale site maudit, cherchant à corrompre votre âme impure, tout comme AlloStream. Le streaming tue les artistes, le téléchargement tue les artistes. Les artistes sont nourris par les soins des maisons de disques, qui leur donnent une part du gâteau amplement suffisante pour le peu qu'ils font.

Vous êtes Anonymous ? Vous êtes légion ? Vous ne pardonnez pas ? Vous n'oubliez pas ? Je vous attends, moi ! Avec un bon verre d'absinthe, même !

Anonymous, vous êtes finis.

S'abonner au blog pour ne rien manquer.

5 commentaires:

Azmar a dit…

HONTE SUR VOUS, ANONYMOUS !
HOOOOONTE ! BOUUUUH !

Je dis Amen à cet article.
Le monde a besoin de plus de gens comme vous, monsieur Louis de Saint Norrieux.

Je bois à votre santé (bourbon, sans glace).

Iyurri a dit…

Bourbon? Absinthe? Fichtre, ce site deviendrait-il une taverne? Pour moi, eau minérale plate!

Joli article plein de double sens, votre prose m'avait manqué LSN! Il y aura t-il plus d'articles dans les jours futurs?

Anonyme a dit…

Nous sommes les bonshommes en mousse.
Nous sautons.
Nous sautons.
Et nous ratons le plongeoir.
C'est comme la chanson douce.
Que chantait ta maman le soir.
CRAIGNEZ-NOUS.

Anonyme a dit…

Ferme ta grande geule
!!!!!!! Sale fils de pute
VIVE ANONYMOUS !!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Et qui es-tu pour juger de qui fait le bien et qui fait le mal ?
MegaUpload était un site de partage de fichiers avant tout, celui qui était surement le plus simple à utiliser. Alors certes, il y avait un nombre de fichiers "illégaux" faramineux, mais tout le reste était bien légal. La fermeture de MegaUpload était injustifiée, une simple demande de filtration des fichiers sous peine de fermeture aurait suffit.
Alors quand un avertissement aurait suffit, c'est normal qu'une fermeture définitive déclenche la colère des utilisateurs. Des Anons en faisaient partie, beaucoup d'Anons... Donc oui, action démesurée, réponse démesurée.
Et quand tu te permets de parler des Anons de la sorte, de les comparer à "un amas de minables" etc. ne penses-tu pas qu'on peut penser la même chose de ton blog ?
C'est bien beau de balancer des idées sur le net en disant " aaah les anonymous c'est des abrutis qui se cachent derriere leurs masques et leurs ordis", mais tu fais bien la meme chose, tu publies bien tranquillement derriere ton ordinateur en tant que "LSN", tu te crois intouchable, n'en sois pas si sur.
Et puis bien sur, les Anons quand ils ont un message a passer, ça ne se trame pas que sur le Web, mais aussi dans les rues, nombreuses sont les manifestations, et partout dans le monde. Le masque n'est pas un moyen de se cacher, c'est tout d'abord un symbole, il représente le combat pour les libertés diverses. Il sert ensuite a rester anonyme, parce que c'est tellement facile de se retourner contre quelqu'un pour ses ideaux, c'est un moyen d'éviter cela.

Sur ce, j'espere que tu me liras, que tu réfléchiras, pense a la liberté d'expression, ne retire pas ce paragraphe, que tout le monde puisse le lire.

Un Anon parmi tant d'autres.